Réussite scolaire

Témoignage d'une maîtresse d'école


Imaginez une école où les cours ne sont pas obligatoires, où il n’y a ni notes ni contrôles, où les élèves participent à la gestion de leur établissement, et où il n’y a pas de violences. C’est le quotidien du lycée expérimental de Saint-Nazaire qui a ouvert ses classes il y a trente ans. Mis en place pour répondre aux manques de motivation et à l’échec scolaire, cet établissement alternatif accueille chaque année 150 élèves, dont de nombreuses « gueules cassées » de l’Education nationale. Accompagnés par une vingtaine d’enseignants, ils construisent eux-mêmes leur formation et choisissent les matières qu’ils souhaitent étudier, des apprentissages classiques jusqu’à la climatologie ou la physique nucléaire. Une découverte très concrète de l’autonomie et de la démocratie.





A l’heure où les réformes de l’éducation nationale s’enchaînent, où de plus en plus de parents et d’enseignants s’intéressent aux pédagogies alternatives comme Montessori, Steiner-Waldorf ou encore Freinet, une autre proposition d’école se développe dans le monde et arrive en France sur le modèle de l’apprentissage autonome appelé aussi « Unschooling » ou encore « apprentissage libre ».