Article UNIE sur le blog "Mon école pour Lina"



Il y a un peu plus d'un mois, notre équipe a été informée par ses membres qu'un blog venait de voir le jour sur le net. Ce blog intitulé "Mon école pour Lina" scandalisait nos membres, nous avons donc été voir de quoi il retournait par nous même.

Ce que nous avons découvert alors, nous a fait froid dans le dos. Froid dans le dos parce qu'une petite fille avait été déscolarisée pour devenir ni plus ni moins la bonne de la maison par sa maman, ce avec visiblement l'accord de son papa. Mais aussi froid dans le dos, parce que ce blog scandaleux (tenu par la maman) jetait directement l’opprobre sur les familles qui pratiquent l'Instruction En Famille.

















 



En plus, donc de décrire les journées de la parfaite petite femme de ménage de la maison, la maman avait également ouvert une chaîne Youtube et y avait posté deux vidéos plutôt explicites quand à sa vision de la place des femmes dans la société.















Parce que bien entendu, non, l'Instruction En Famille, ce n'est pas apprendre à ses enfants à faire le ménage, à plier du linge ou à cirer des chaussures. Non, c'est apprendre à ses enfants, à lire, à écrire, à compter mais pas que ça. Nos enfants apprennent, comme les enfants scolarisés, l'histoire, les sciences, la géographie, et bien d'autres choses encore, le savoir est tellement vaste et riche.




 Simplement, ils apprennent parfois de façons différentes, le "cours" en lui même peut être abordé de manière ludique, en visitant un musée, en confectionnant un lapbook ou un gâteau ou par le biais d'une simple question posée par l'enfant ou par tellement de moyens encore qu'il est impossible de tout mettre ici. Chaque chose, chaque lecture, chaque expérience, chaque visite est une occasion d'apprendre au quotidien, partout et tout le temps, sans s'en apercevoir, sans pour autant être assis sur une chaise devant une table où il y a son cahier, son livre et sa trousse.




En fait, nos enfants vivent en apprenant en permanence dans la bienveillance et le respect de leurs personnalités, de leurs difficultés éventuelles, de leurs capacités et aussi de leurs envies et besoins quotidiens.




Tout comme chaque enfant est différent, chaque famille l'est aussi et donc l'instruction sera abordée également différemment. C'est une liberté à laquelle, nous parents avons droit et à laquelle, en tant que parents instructeurs, nous sommes profondément attachés. Liberté qui est régulièrement bafouée et qui est de plus en plus limitée par les contrôles parfois abusifs de certaines académies, inspecteurs et mairies. Car l'Instruction En Famille est contrôlée tous les ans par les académies et tous les deux ans par les mairies, c'est déjà bien suffisant car bien plus que ce que subissent les enfants scolarisés.




 C'est pourquoi UNIE se bat au quotidien pour essayer de régler les conflits qui peuvent apparaître, en douceur, en expliquant, en ouvrant le dialogue avec les académies et les mairies, tout en rappelant régulièrement les lois afin que le droits des familles soient respectées au même titre que les familles respectent les lois en déclarant l'instruction de leurs enfants auprès des mairies et des académies dont elles dépendent, et en acceptant les contrôles.





C'est un combat qui est long et difficile car vaste et déjà bien imprégné par des aprioris injustifiés dont nous faisons les frais. Les enfants instruits en famille sont de plus en plus nombreux en France, que ce soit par choix pédagogique, mais aussi de plus en plus suite à un passé difficile au collège, à l'école ou au lycée ou parce qu''ils rencontrent des difficultés d'apprentissages, parfois même, les deux cas de figures se rencontrent.




En réalité, ce blog était un faux blog, une fausse histoire d'une fausse famille, tout avait été monté de toute pièces par une ONG (Plan France), dans le cadre de la 4e journée nationale internationale des filles (qui a eu lieu le 11 octobre 2015) et avait un but : dénoncer le fait que des fillettes soient privées d'école, enfin, nous le savons il serait plus judicieux de dire, privées de recevoir une instruction, dans leur pays. Le problème est que ce blog a situé une fillette vivant en France. Cette fillette avait été déscolarisée par ses parents afin de faire l'école à la maison, autrement dit l'Instruction En Famille. Nous avons donc estimé qu'il nous fallait agir, vous pouvez, du reste, suivre notre action ici.

A ce jour, nous n'avons eu aucune nouvelles de cette ONG, malgré leur engagement envers UNIE de rétablir la situation, pas un mot d'excuse sur leur site, pas un seul communiqué de leur part, nous trouvons que cela est vraiment très léger de la part de cette ONG. Ce blog n'est aujourd'hui plus accessible, puisqu'il faut un mot de passe donné par l'administrateur pour y accéder.



Bien entendu que chaque fillette de par le monde, doit recevoir une instruction mais en l’occurrence, il n'était pas ici, question de recevoir une instruction mais d'aller à l'école. Ce n'est pas exactement la même chose et l'amalgame peut être vite fait entre esclavage moderne et IEF. Ca ne serait pas la première fois que l'IEF serait assimilé à des termes comme secte ou terrorisme. Nous estimons que cela est intolérable car nous nous investissons pour instruire nos enfants dans la bienveillance et le respect d'eux même et envers les autres. Et ce faux blog ne nous a pas seulement éclaboussé, nous, parents mais il a aussi éclaboussé nos enfants au passage.




L'Instruction En Famille, ce n'est pas faire de nos enfants des esclaves à notre service mais les instruire, les éduquer, leur inculquer des valeurs, le respect envers les autres mais aussi envers eux-même dans l'amour et la bienveillance et surement pas pour en faire des poupées ou des marionnettes dont nous ferions ce que bon nous semble.


 


Nous sommes là pour les guider et les aider, comme tout parent qui se respecte, quelque soit le mode d'instruction. Bien entendu, que nous déplorons que des fillettes ne reçoivent pas d'instruction mais ce n'est surement pas en transposant la situation sur une fillette à "l'école à la maison" dans de telles conditions que leur message passera mieux, bien au contraire.




Merci à nos adhérents qui nous ont gentiment confié
les photos de leurs enfants en pleine instruction, , afin d'illustrer cet article. De véritables enfants dans de véritables familles, qui reçoivent une véritable instruction dans de bonnes conditions.





Et comme on peut le constater, ces enfants sont heureux, heureux de vivre, heureux d'apprendre, ils sont loin des clichés négatifs que délivrent ce blog, très loin même.





Retour Action contre le blog "Mon école pour Lina"